vendredi 13 novembre 2009

Une douche froide

Je termine le boulot avec beaucoup d'anxiété, j'avoue, mais heureusement que je ne serai pas seul en arrivant dans mon nouveau chez-soi. Le taxi se remplit d'essence graduellement et pendant ce temps, j'en profite pour faire le point sur ma situation de crise.

Hier soir, alors que je poireautais bien sagement sur le poste d'attente, la jolie voix de la répartitrice venait de s'adresser à la voiture 535. Il fallait que le chauffeur en question rappelle sa fille à la maison. Pardon ? Elle me refit le même discours, mais sur un ton d'impatience qui en aurait frisé le toupet à plus d'un. Je l'ai remerciée pour la transmission de ce message qui m'intriguait de plus en plus.

Ma fille voulait me parler, elle qui venait de renier son paternel tout récemment. Je trouvais étrange ce revirement de situation. Mais comme me le faisait remarquer ma nouvelle petite amie, je devais donner la chance au coureur et c'est ce que je fis. Mais un doute envahissait sans cesse mon esprit : et si c'était une ruse de la mère pour pouvoir m'atteindre ?

J'ai donc signalé le numéro de mon ancienne adresse et... mon ex a pris le combiné. Je lui ai demandé si ma fille était dans les parages, par tous les hasards et j'ai su qu'elle n'y serait pas, à mon grand regret. Je croyais en effet que mon enfant de dix huit ans ne s'était pas laissé impressionnée par le spectacle offert par son petit frère, mardi soir dernier. Je vous le dit en toute sincérité : j'avais un témoin qui avait assisté à cette scène pathétique.

Donc, l'Ex me parlait d'une voix monocorde, une voix qui trahissait mal sa rage, sa haine vis-à-vis notre séparation. Elle voulait seulement me rappeler de ne pas oublier de prendre rendez-vous avec la banque pour régler cette histoire de fermeture de compte. Mais heureusement que je m'étais informé la veille à l'une des succursales de cette banque : les deux signatures n'étaient pas nécessaires pour fermer notre compte-conjoint. Bonne nouvelle, enfin.

Après lui avoir annoncé cette merveilleuse nouvelle, la première depuis le début de notre saga judiciaire (pas le choix de recourir à un avocat pour une séparation de corps), je venais tout juste d'avoir un «flash» concernant mon véhicule : mes pneux d'hiver ! Ils sont encore dans le garage, du moins, c'est ce que je croyais encore. Je voulais les récupérer pour les faire installer au PC. Le 15 décembre (véhicules privés) arrive vite et même le taxi sera bientôt équipé d'ici au 15 novembre (véhicule public).

Apparemment, je devrai m'en passer pour le temps que j'en trouve des neufs : l'Ex vient de les vendre... il faut bien manger, puisque tu n'es plus ici, m'avait-elle répondu alors que je lui demandais la raison de ce revirement soudain. Malgré mon départ précipité, les dépenses pouvaient être partagées entre les deux familles. Je ne crois pas devoir assumer de tels frais. Mais il serait bon de m'en assurer. Et encore un point : Qui devra payer pour la perte de MES pneus ?

Je ne suis pas familier avec les cas de séparations et de divorces, même à l'amiable mais me semble qu'on ne peut pas toucher aux biens d'autrui sans son consentement. Une dépense supplémentaire à l'horizon. Une dépense onéreuse qui vient s'ajouter à un tableau déjà peu reluisant. Vengeance ? Je le croirais bien volontier.

Même si c'est moi qui part, est-ce que je devrais continuer à payer mon Ex-conjointe pour s'assurer que les DEUX familles puissent obtenir leur subsistance ? Je devrai en référer à ma conseillère juridique. Cette question qui semble pourtant bien anodine pour le commun des mortels est loin de l'être pour celui ou celle qui doit subir une telle épreuve. J'en fais partie et j'en assume les conséquences. Mais pas à mes dépends, tout de même...

P.S. : Ce texte est et sera définitivement le dernier portant sur cette histoire rocambolesque, dramatique et d'une tristesse, si on la regarde dans son ensemble.
Ma signature autorisée

7 commentaires:

Tite Poère a dit…

Eh boy..

Je suis sincèrement désolée pour toi, parce que je comprends que ce que tu es en train de vivre est très douloureux. Cependant, continue de garder la tête haute et sois heureux des petits bonheurs que la vie t'apporte, parce qu'au moins, tu n'es pas seul pour traverser cette épreuve.

Courage :) xx

gaffeuse a dit…

quelle deux famille! tu n'est pas séparé juste avec ta femme,la je ne suis plus,mais bon cest juste des pneu,malgré que je suis désolé pour toi.Est-ce qu'elle ne voulais pas attendre apres sa pension,parce que j'imagine que tu lui en verse une,vu que tu parle de tes enfants,non!

Lionne a dit…

2 familles...Je crois que tu devrais préciser que tu parles ici de ta famille immédiate : mère des enfants, fille de 18 ans et fils de 16 ans AINSI QUE de la famille de ton fils aîné de 16 ans, qui squatte depuis janvier dernier avec sa femme et ses jeunes deux enfants (tes petits-enfants que tu ne peux plus voir)à ton ancienne résidence, sans payer une maudite cenne de pension...

Et pour répondre à ta question, que tu verses pension pour ton fils mineur est tout à fait normal, mais que tu entretiennes tout ce beau monde ne l'est pas. Que l'aîné paie sa part à sa mère, ça soulagera cette dernière financièrement. Et qu'elle se retrousse les manches et gagne son pain. À l'âge qu'ont maintenant les plus jeunes elle peut le faire sans problème. Bon j'me tais...

Lily a dit…

J'comprends juste tellement pas ce que la rage et la vengeance peut lui apporter...à part le plaisir de savoir que ça t'occasionne des problèmes... :(

Que ce soit ton dernier texte ou qu'il y en ai d'autres, on va les lire pareil! :)

Galadriel a dit…

Hum...
J'ai beaucoup de difficulté à tolérer ce genre de comportement. Elle savait que tu avais besoin de tes pneus d'hiver.

Ne te laisse pas atteindre par ce genre de chose...
Tu sais, une relation, ça s'entretient à deux. Quand un des deux quitte le bateau, chacun a ses torts. Les deux. Pas juste toi.
;)

Lilia a dit…

salut j'espère qu tu tiens le coup
j'ai presque ton âge et je sais combien il est dur faire bouger les choses à cet âge où on se croit bien assis pour aborder la vie
je suis d'accord les efants e doivent pas en pair t s'ils t'en veulent maintenant laisse faire le temps mais pas le silence parle leur et toujours ils sauront comprendre
laisse toi vivre et continue à aimer car ce n'est que dans l'amour que l'on vit sinon nous sommes des tombeaux ambulannts

courage et vis car ce n'est

Jean-François a dit…

@ Tite Poère : Pouvoir garder la tête haute est une chose mais réussir à la relever après une telle épreuve en est une autre.

Merci pour ces bons mots ma chère ;-)


@ gaffeuse : Si tu reviens lire ma réplique, tu devrais lire celle de Lionne qui l'explique très bien.

Elle connait la situation que je traverse... Merci de ta visite et bienvenue chez moi :-)


@ Lionne : Je sais que tu sais que tu as entièrement raison, mais cela va-t-il changer quoi que ce soit ? À mon humble avis, non... Merci beaucoup pour le coup demain ! ;-)


@ Lily : Moi non plus, je t'avoue bien sincèrement que je ne la comprend pas. Mais elle est comme ça : rancunière et cruelle...


@ Galadriel : Tout à fait d'accord avec toi. Mais d'après moi, elle cherche à m'atteindre en me faisant croire à ces sornettes (j'espère en tout cas) et ainsi me contrôler à distance... Elle cherche à gagner à tout prix !


@ Lilia : Bonjour et bienvenue chez moi dans mon taxi. Ce commentaire est tout à fait criant de vérité en théorie, mais le mettre en pratique, c'est tout autre chose... Merci encore ! ;-)

Enregistrer un commentaire

Bonjour,

Je vous rappelle que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez ici.

Ce carnet modère les commentaires et celui-ci sera visible uniquement s'il est validé par son auteur.

Je vous remercie de prendre le temps de passer me voir et je vous souhaite, par la même occasion, une bonne lecture.

Courriel de l'auteur : Jean-François

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Modifié par Tutoriel Blogger

Site Meter

Un taxi sur la Rive-Sud © 2009 Template Nice Blue. Modifié par Indian Monsters. Original créé par Our BLOGGER Templates

Haut de page