samedi 20 décembre 2008

Dilemne à l'horizon

Bon! On nous annonce, une fois de plus, une alerte météorologique, prévue celle-là pour dimanche dans le courant de la soirée ou peut-être avant. Une troisième tempête de neige risque donc de s'abattre sur tout le sud du Québec. On attend entre 15 et 20 cm de neige.

Je me demande si je vais encore rouler tout seul et me démerder avec le tout Boucherville (40,000 âmes) , ce qui risque de faire suer. La dernière fois, lorsqu'on avait reçu notre deuxième 15 cm au sol, les chauffeurs, non, les plaignards, ceux qui ne cessent de se plaindre du manque d'ouvrage à longueur d'année, m'avaient laissés tombé !

Imaginez-vous que j'avais commencé mon quart de travail à 17h et terminé vers 3h le matin suivant et je n'avais même pas encore eu le temps de souper... Le croiriez-vous ? Moi-même je n'ose le croire, surtout que j'ose pas m'imaginer ce qui risque de m'arriver dimanche.

J'ai même pas envie de rentrer. Juste pour les écoeurer... Mais je me connais, je vais y aller pareil. Je peux quand même pas faire ça aux clients qui vont encore se dirent que la compagnie ne donne jamais de service. S'ils savaient vraiment... J'aurais bien le goût de me délier la langue, moi. C'est pas que j'aime pas la neige, ni l'hiver, détrompez-vous ! J'adore la neige. Sûr que si j'avais un taxi 4x4, ça serait le délire total ! Je me vois au volant de mon Ford Escape transformé en taxi... Je pourrais me faire un bon p'tit pactole et faire ch*** les gars après qu'une vingtaine, trentaine de centimètres de flocons tombés au sol, les voir se prendre dans un banc de neige ou juste les voir abandonner. Lâcher. Mais ils lâchent avant même que ça commence à tomber, avant que les nuages s'amènent. Lâcheurs... Si au moins je pouvais me trouver le temps pour un tit pipi time...

En attendant, je me prépare mentalement pour le pire. Ok, c'est pas un petit 40 cm comme la dernière de 2008. Pis c'est pas un 50 cm comme ce fut le cas le 4 mars 1971. La tempête du siècle comme on l'appelait. Mais vous ? Prendriez-vous un taxi à cause d'une tempête ? J'attend vos commentaires...

Jean-François

Post Scriptum : À un autre blogueur de talent, celui qui me fait tordre de rire à chaque fois que j'entre sur son WordPress, j'ai nommé Drew (je n'oserais pas oublier Jacynthe / Jack), les charmants compères que je viens à peine de connaître mais qui m'offre un divertissement garanti. Avis aux personnes dépressives, les suicidaires, les mal-aimés du monde entier ou encore les enragés du système, je vous recommande LE livre de chevet : La belle et le bête. (mais s'Il vous plaît, prenez au moins un meuble de chevet assez grand pour caser votre ordi, ok ?)

Bon, tout ça pour te dire, Drew que l'annonceur des nouvelles est bien le type que tu voulais exorciser la dernière fois, le 17 décembre dernier. Ben je crois que l'exorcisme n'a pas fonctionné tout à fait...

Là c'est ben vrai... Je vais me pieuter !

Ma signature autorisée

3 commentaires:

Drew a dit…

Quand il y a tempête, j'essaie de diminuer mes déplacements au minimum et de favoriser le transport en commun. je laisse le taxi à ceux qui en ont réellement besoin. Mais on s'entends, Mtl c'est pas comme Boucherville ;-)

Lily a dit…

15-20 cm et les gens capotent..ça m'fait rire.
Ici, 15-20 cm, ç'pas une tempête, c't'une petite bordée.

Et pour ce qui est de la tempête du siècle, je n'étais pas née à ce moment. Mais on l'a battue cette tempête l'an dernier. On a eu 60 cm en 24 heures, et des pointes de vent à 132 km/h...ça c'est sans compter l'inondation et l'incendie d'une maison cette même journée!!

J'te vise pas en disant ça, mais on dirait tout l'temps que Montréal, c'est la fin du monde..comme si le reste du monde n'existe pas quand ya du mauvais temps. Ils ne sont pas les seuls à avoir d'la neige!!

Jean-François a dit…

@ Drew : Boucherville ne peut compter que sur 17 permis de taxi (17 voitures mais on peut inclure deux chauffeurs par quart de travail s'il y en a) mais la nuit, le nombre de taxis diminues à environ 2-3 /nuit en début de semaine (dimanche au mercredi) et d'environ 7-8 voitures.

Contrairement à Montréal qui gère une flotte de plus de 4,000 taxis (Bureau du taxi) en permanence.

Mais il y a tellement de chauffeurs qui préfèrent travailler les lendemains de tempête que les clients finissent par attendre des heures et finiront aussi par se lasser et quitter les lieux, ce qui nous exaspère à la fin : ces clients ne rappeleront pas la plupart du temps et nous, on se tape des «no loads».


@ Lily : Tu as bien raison, Lily! C'est évident qu'à la campagne, les gens sont habitués à vivre des hivers durs et froids.

Les précipitations ne sont pas comparables avec Montréal. Mais ce qui écoeure les montréalais, comme les bouchervillois, c'est le manque de service de la part de nos élus.

À Boucherville, les résidents s'attendent à recevoir le meilleur service possible. Donc la ville devrait sortir son artillerie lourde dès le lendemain de la tempête... Pas une semaine plus tard !

Enregistrer un commentaire

Bonjour,

Je vous rappelle que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez ici.

Ce carnet modère les commentaires et celui-ci sera visible uniquement s'il est validé par son auteur.

Je vous remercie de prendre le temps de passer me voir et je vous souhaite, par la même occasion, une bonne lecture.

Courriel de l'auteur : Jean-François

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Modifié par Tutoriel Blogger

Site Meter

Un taxi sur la Rive-Sud © 2009 Template Nice Blue. Modifié par Indian Monsters. Original créé par Our BLOGGER Templates

Haut de page